Top Menu

CROISSANTS AU BEURRE ET CACHEMIRE

By Kate Lalic

Posted in ,

J’entrai dans le studio de Cuddle King. Après mon voyage dans les Antilles avec M. White, j’avais un besoin urgent de me retrouver dans cet endroit notoire.

L’odeur soutenue d’acrylique fend l’air chaud dans lequel le prochain Basquiat était en train de souiller un tableau blanc.

Il m’invita du regard et retourna rapidement à son chevalet.

Un silence rassurant s’établit entre Alexis, le tableau blanc et moi.

– Où allons- nous aujourd’hui mon cher?

Il me jeta un regard, s’approcha de ma bouche rapidement, me fit basculer vers le sol avec ses bras d’acier, puis me ramena vers son torse endurci. Il mordilla le coin de mon lobe. Après une douche rapide, il enfila un jean foncé, un simple pull blanc et ses savates avachies qui ont tant voyagé. Je le regardai de loin….son aura dégage un parfum d’espérance, de certitude. Je me détache peu à peu de la ” Haute Couture”, me rapprochant de plus en plus de la muse de Warhol….

Des gouttelettes de sueur chaude se formèrent à l’arrière de ma nuque.

Est-ce la canicule de juillet ou plutôt la peur bleue?

Nous marchâmes doucement, les doigts entrelacés. La touffeur d’après-midi nous empêche de parler. Il n’y a rien à dire. Le turbulent périple avec M. White me laissa muette. Alexis savait. Il le voyait au creux de mes pâles mirettes. L’avenue Mt. Royal est bordée de passants qui s’hydratent sur le coin des tables des terrasses. À mes yeux, la rue est déserte, il n’existe que lui et moi. Le soleil plombe sur mon nez rousselé, la moiteur s’empare de nos corps.

On passa devant un petit marchand sans nom. Les étoffes de cachemire de couleur ocre et vermillon m’attirèrent. Cet arrière- boutique offrait un spectacle de tissus digne de Bollywood. Les teintes indiennes et les statuettes de Shiva me transportent à Mumbai. Les voyages astraux existent, non?

L’encens parfume mes cheveux tant l’air est brouillé de cette fine fumée. Je frôle, du bout de mes doigts manucurés, les coussins satinés et perlés de billes lustrées. Je me sens tout comme Vasco de Gama lors de sa découverte des mille merveilles éparpillées sur le sol indien.

Il me tira hors de ma rêverie.

– Viens, on va aller prendre une bouchée. Un jour, je t’amènerais, promis.

Il ne faisait jamais de promesses.

La lumière du jour mettait en valeur les croissants au beurre couleur miel et les quiches du jour. La boulangerie belge dans laquelle il m’amena me rappela la France. Je me revis déambulant dans les rues sous le ciel gris de Paris.

Sans voir le temps passer, on se retrouva à son studio. Ce fut un incomparable premier rendez-vous. Ce genre de rendez-vous où dans les longs- métrages, le protagoniste tombe en amour avec la femme de ses rêves qui cache souvent un lourd secret…

Kate s’enfuit, se débarrasse de ses bras. Il la regarde intensément. – Dit moi, as- tu déjà fait l’amour à un homme? Pas un garçon. C’est la cour des grands Kate, il n’y a pas de jeu. Tu n’es pas prête pour tout cela…

Je demeurai muette, il a raison. Je n’ai jamais créé l’amour avec un grand A en union avec un autre être.

Ferme tes yeux, ressent chaque vibration, chaque caresse sur ta peau.

Kate trembla, sa main incertaine parcourant le corps sculpté de l’homme devant elle. L’homme auquel elle devrait s’abandonner. Tout son être s’écroula sous le poids de l’inconnu. Elle n’avait jamais fait l’amour, ne connait même pas la définition, ne peuvent pas reproduire ce qu’elle a toujours voulu copier des grands poètes romantiques. Elle est vierge. Perdue.

– Je le vois dans ton regard, tu es si égarée…Je te connais plus que tu ne le penses.

Cuddle King me prit dans ses bras. Je l’embrassai en bourrasque de vent, m’accrocha à son torse. Mes larmes roulèrent sur mes joues pour atterrir sur ses mains qui retenaient ma tête de s’enfuir. Ou plutôt mon âme…

Ma respiration devint de plus en plus saccadée sans pouvoir la contrôler. Hoquetant, prise au dépourvu par mon propre corps.

Emprisonnée.

Luv Lalic

ODE AUX JOYAUX

« Dans l’Égée tempétueux, dans le sein de Thétys, (…) et...

SO LAST SEASON.

Nous avons une seule journée pour nous cacher sous nos...

NO SEX IN THE CITY : NOT YOUR TYPICAL LOVE STORY

Coeur sensible, âme fragile, voici là toutes les qualités d’une...

UNE SEMAINE D’ÉTÉ AU BUREAU

Juillet apporte un vent de chaleur, et ce n’est pas...

EIFFEL & HERMÈS

  Octobre avance à pas feutré sur le tapis de...

BRIDAL BEAUTY PREP ROUTINE

We are already LESS than one week away from the...


Share this story

About The Kate Lalic

EIC of the Kate Lalic Blog and Brands. Passionate about traveling, fashion and posh lifestyle. The writer of the upcoming book Kate Lalic Tales.

btt