Top Menu

ROYAL BLUE BLOOD

By Kate Lalic

Posted in ,

Depuis deux ans, c’est la même histoire. Montréal, New York, Paris. Mr.White, Cuddle King, Nelligan.

Toujours le chiffre 3.

Le chiffre 3: les trois mousquetaires, trois petits cochons, les trois souhaits du Génie, les triplettes de Belleville, etc.

Alexandre le Grand, il eut des idées de grandeurs, mais il était considéré comme un barbare aux yeux des Grecs. Jamais vraiment à la tête de son royaume malgré son statut, sa barbarie le mena à la nullité face à son peuple.  Est-ce que le numéro 3 est le nouveau numéro 1? Le bronze va bien à tout le monde. On peut avoir la peau de porcelaine, olivâtre, de couleur pêche ou moka, le bronze s’accorde à toutes les teintes magnifiquement.

De toute façon, on se souvient toujours du perdant et du gagnant, non? Qui ne connaît pas Alexandre le Grand? C’est bien ce que je pensais (si votre réponse est négative, veuillez retourner à l’école). 

L’argent passe inaperçu.

Dans un autre ordre d’idée, l’argent sépare les foules. La puissance de la richesse est l’appartenance qui réunit les peuples ou qui les détruit.

Bon, vous allez me demander mes fameuses résolutions pour cette 26ième année que j’entame… elles ne sont pas encore écrites sur papier.

 Je suis assise face au lac immobile. Les dernières lueurs de juin se cachent derrière la cime des conifères canadiens. Les nuages avancent en troupeaux, ne laissant pas de sillage blanc suivant leur passage discret.

 Vous connaissez tous cette famille parfaite qui renferme les plus grands secrets? C’est bien la mienne. Seule dans l’immense chalet haut de gamme, je rumine mes idées et mes fausses résolutions pour cette 26ième année. Je me déshabille doucement pour entrer sous l’eau bouillante de la douche vitrée essayant vite de me débarrasser d’une sensation de vieillesse…

Duke Ellington joue en boucle au fond de la pièce. Une trame sonore dramatique des années folles qui retrace la misère des moutons noirs et la jouissance de la vie frivole des blancs.  Edward Kennedy Ellington, reconnu pour ses manières bourgeoises aristocratiques, est-ce le pourquoi de son immortalité?

Canon in Major D,  dreaming about this day.

Tiffany on my finger and neck,

Vera Wang embracing my body.

La peur de l’être. La peur d’aimer la ferveur du mal.

J’attends toujours, je guette le futur pour qu’il puisse me guider.

Mon téléphone vibra sur le comptoir de marbre blanc de la salle de bains rempli de produits et de lotions Hermès. Ce longue distance tant attendu arriva enfin, je n’eu pas la force de prendre l’appareil entre mes doigts humides sous le poids du regret. Un petit icône de message vocal s’afficha, M.White venait de me laisser un discours sur mon répondeur. Peut-être l’écouterais-je avant le retour de Cuddle King ?

Il me faut une cure, un remède pour tous ses sentiments partagés entre amants. Un tableau de chasse rassemblant mes proies sanglantes s’étend sur mon passé. On dit que Nelligan n’a pas écrit ses dernières lettres, mais qu’ils les ont copiés de son Maitre… La vie n’est pas une course contre la montre, comme on aimerait le croire. Seulement un espace où les lois qui y règnent ne sont que pour taire le côté animal de l’Homme. Rousseau l’avait prédit et il nous avait avertis. L’humain doit rester près de la nature, en union avec celle-ci. S’il s’éloigne d’elle, les vices deviennent routine et l’enfer entre au compte-goutte dans ses veines…

Ma tête est partout, sans être à un seul endroit. Le décompte est commencé, serais-je capable de rassembler les morceaux de vitre cassé avant le grand jour? Incapable de me concentrer, je ressasse sans cesse mes idées. Si seulement c’était un roman…déchirer quelques pages aurait été une option.

À suivre …

Luv Lalic.

 


Share this story

About The Kate Lalic

EIC of the Kate Lalic Blog and Brands. Passionate about traveling, fashion and posh lifestyle. The writer of the upcoming book Kate Lalic Tales.

btt