Top Menu

TEL UN OBJET

By Kate Lalic

Posted in ,

Je pensais partir. Peut-être rejoindre ma grand-mère pour quelques temps. Il l’a vu dans mes yeux. Il a vu mon échappatoire et il n’a pas su se retenir.

-Putain, tu n’es qu’une imbécile. Même ta mère te le dit.
Tu ne peux pas continuer à fuir les problèmes. Aucun pays chaud ni soleil ne pourra enlever les gerçures sur ton coeur. Aucune plage te garantira le bonheur. Cela sert à rien de partir et de revenir encore sans réponse. Encore sans savoir qui tu es.

J’ai pitié de toi et je déteste avoir pitié des gens. J’ai seulement pitié pour les mendiants.

Il quitta la pièce sans un regard vers moi. Tel un objet, je resta accroupie près de la fenêtre jusqu’à ce que la lune apparaisse au loin. Je ne peux plus partir et m’enfuir pour me retrouver nez à nez avec mon moi.
Pour une fois, mes yeux sont secs. Aucune larme traverse mon corps, étant sans réponse à ses interrogations. Tel un mendiant, mon ventre gronde depuis quelques jours. J’ai peut-être besoin de manger.

Je me lève et va à la recherche d’une tranche de pain égarée dans sa cuisine de marbre.

Finalement, les échos de sa voix cessèrent de se refléter dans ma mémoire. Merde, je ne trouve pas de pain.

 

 

Luv Lalic.


Share this story

About The Kate Lalic

EIC of the Kate Lalic Blog and Brands. Passionate about traveling, fashion and posh lifestyle. The writer of the upcoming book Kate Lalic Tales.

btt