Top Menu

WINTER BLUES

By Kate Lalic

Posted in ,

Tout est resté figé dans l’intemporalité du vraisemblable.

-Lalic

Le banc de cuir effiloché du taxi gela mes cuisses dénudées. Mon regard nerveux croisa celui du chauffeur dans le rétroviseur. La route sembla interminable, mes yeux s’attachèrent à chaque réverbère qui filait devant la vitre embuée. Les mains moites, je cherchai gauchement des billets dans mon sac Mulberry. Le moteur grondait et m’amenait à toute vitesse vers ma destination. Je tendis un billet bordeaux au chauffeur en le remerciant. Il me renvoya un sourire plein d’encouragement, mais ses yeux tristes trahirent sa moue. Je détourne le regard rapidement, sachant de quoi il s’agissait.

Je marche le long de l’allée glacée vers la lourde porte de l’immeuble de brique. Chaque passant ne m’est pas inconnu, chaque fissure du pavé rappelle à mes pieds les jeux de marelle; chaque pas me rapproche de moi.

La lourde porte se referme sèchement derrière moi. Le plancher de bois clair craque sous mon poids chétif. L’odeur de netteté prononcée entre en moi tout comme l’odeur du col de chemise bien pressé de M. White.

Le Riopelle suspendu sur le mur drabe du salon entretient la confusion qui flotte dans la vaste pièce. Sur le canapé, un ancien lieutenant chuchote sur un ton mélancolique. Un mélange de familier et d’étranger me revient en mémoire. Tout est resté figé dans l’intemporalité du vraisemblable.

L’odeur du potage qui s’échappe de la cuisine me noue la gorge. Mme Mélénas fit son apparition au fond du couloir. En me voyant, elle s’approcha d’un pas ferme. Son aura rayonne de bonté, c’est une femme forte et digne de son nom mythologique qui signifie “soutenir le peuple” en grec ancien.

– Ma chérie, me dit-elle en me prenant dans ses bras. Ta mère est dans sa chambre, elle sera heureuse de ta visite. J’ai concocté ton plat préféré. Le dîner sera servi bientôt, va vite la chercher.

Ma mère. Un sentiment fantômesque traverse mon âme en écoutant ce mot résonner au creux de ma tête. L’écriture de Nelligan me hante:

Quelquefois sur ma tête, elle met ses mains pures,

Blanches, ainsi que des frissons blancs de guipures.

L’ode dédiée à sa mère me rassure.

J’entrai doucement dans l’embrasure de la porte.

De faibles notes de “La vie en rose” se distinguent à travers ce silence lyrique.

– Maman.

Elle continua de fixer la fenêtre recouverte de minces flocons.

En m’approchant, je laissai errer mon regard sur les joyaux et trésors qui embellissaient sa triste chambre. Une photo de nous deux trônait fièrement sur une commode et des chaussons de ballet déteints traînaient près de son lit bien rangé.

– C’est moi, Maman…

Je croisai son regard nébuleux en posant mes doigts sur les siens.

– Il est parti. Il ne reviendra jamais. Tout est de ta faute. Le sais-tu?

Malgré cela, j’essaie de voir la vie en rose.

Elle continua à fredonner cet air d’un ton joyeux.

Ses mots se fracassaient contre les cloisons, ils éclatèrent devant mes yeux.

Jamais elle me regardait, mais je savais qu’elle s’adressa à moi. À la personne qui l’a brisée, qui l’a tuée?

Ma vue se brouilla, me levant d’un coup mon sac accrocha les ordonnances sur une table basse. Des centaines de petits cachets de couleur roulèrent sur les lattes cirées. J’entendis les pas vifs et sourds de Mme Mélénas qui avait entendu la scène digne de Shakespeare.

Je courais vers la sortie, sans dire au revoir. Un au revoir n’aurait pas suffi.

Derrière moi, je sentis les yeux bleus-cyan de Mme Mélénas me bénir lorsque je traversai la porte.

Mère, père, que des mots sans signification s’ils ne sont pas accompagnés de baisers sur le front, de conte de fées raconté, de tours de bicyclettes, de châtiments bien mérités, mais surtout d’une identité à laquelle se rattacher.

Luv Lalic

Cara Delevingne BagSky Blue Ostrich
£5,500

 

NO SEX IN THE CITY : NOT YOUR TYPICAL LOVE STORY

Coeur sensible, âme fragile, voici là toutes les qualités d’une...

UNE SEMAINE D’ÉTÉ AU BUREAU

Juillet apporte un vent de chaleur, et ce n’est pas...

EIFFEL & HERMÈS

  Octobre avance à pas feutré sur le tapis de...

BRIDAL BEAUTY PREP ROUTINE

We are already LESS than one week away from the...

LE PARFUM DES LILAS

Le petit chaperon rouge,  me lisait-elle chaque nuit avant de...

ROYAL BLUE BLOOD

Depuis deux ans, c’est la même histoire. Montréal, New York,...


Share this story

About The Kate Lalic

EIC of the Kate Lalic Blog and Brands. Passionate about traveling, fashion and posh lifestyle. The writer of the upcoming book Kate Lalic Tales.

btt